Enfant, j'essaie de trouver des réponses à ce que je ressens : une foi mystérieuse et de fortes intuitions sur les événements et les personnes que je rencontre.

 

À 20 ans, je me plonge dans les textes sacrés des différentes traditions (hermétisme chrétien, soufisme, hindouisme, kabbale) et commence mon chemin de développement spirituel et personnel. J’expérimente certaines pratiques (yoga, méditation), explore différentes approches (spirituelles, corporelles, psychiques), suis des études d’histoire de l’art, de théâtre et de chant, tout en travaillant en parallèle auprès d’enfants en situation de handicap, moteur et mental. Je prends alors conscience de la force et de la richesse des ressources humaines, propres à chacun. Mon goût pour l’image me porte vers le métier de directrice artistique, mais quelque chose me manque encore…

 

J’ai 25 ans, une amie me parle d’une médium qu’elle a rencontrée. J’ai un peu peur, mais j’y vais... Elle me dit que dans quelques années, j’exercerai le même métier qu’elle, à ma manière. Je n’y crois pas vraiment, mais n’oublie pas. Quelques semaines plus tard, je rencontre Alexandro Jodorowsky et son Tarot de Marseille : c’est la révélation ; enfin, ce que je ressens et ce que je perçois prend un sens significatif. Le Tarot me parle, et je sais que c’est avec lui que j’aiderai les personnes qui en ont besoin.

 

Aujourd’hui, mon approche du Tarot est intuitive, philosophique, psychologique, et elle se joint à d’autres pratiques, notamment le conseil en élixirs floraux et l'hypnose,  méthodes auxquelles  je me suis formée à l'IFFACB.